Quand et comment arroser le zamia


La zamia est une plante plutôt résistante à la rareté de l'eau. Malgré cela, cependant, les opérations d'arrosage sont particulièrement importantes, en particulier à certaines périodes de l'année. Les irrigations doivent être assez généreuses surtout dans la période entre le printemps et l'été, correspondant à celle dans laquelle la zamia pousse plus activement. Pendant les saisons d'hiver et d'automne, en revanche, l'arrosage doit être considérablement réduit. Il suffit, pendant cette période, d'humidifier légèrement le sol. Lors de l'arrosage du zamia, il est absolument nécessaire d'éviter la stagnation de l'eau. Celles-ci sont très redoutées par la plante qui peut aller, pour cette raison, rencontrer diverses maladies et même des dommages irréversibles entraînant la mort.

Comment cultiver et guérir correctement la zamia



La culture de la zamia, ainsi que sa guérison, est relativement simple. C'est donc une plante qui convient également à ceux qui abordent le monde du jardinage pour la première fois. Le type de terrain sur lequel la zamia est plantée est très important. Ceux-ci doivent nécessairement être mous et bien drainés, car la zamia craint beaucoup la stagnation de l'eau. Périodiquement, il peut être nécessaire de procéder au rempotage de la plante, afin de lui donner plus d'espace à l'intérieur d'un pot plus grand. Les feuilles doivent souvent être nettoyées de la poussière qui peut s'y accumuler, à l'aide d'un tampon légèrement humide. L'élagage n'est pas essentiel pour la zamie. Il suffit d'enlever les feuilles séchées ou endommagées afin d'éviter l'apparition de parasites ou de maladies.

Fécondation Zamia



La fertilisation est une opération vitale pour toutes les plantes. Zamia, bien sûr, ne fait pas exception. Le moment idéal pour fertiliser la plante se situe entre le printemps et l'été. Il faudra utiliser un bon engrais liquide adapté aux plantes vertes et à diluer directement dans l'eau utilisée pour l'irrigation. Les doses doivent être divisées par deux par rapport à celles indiquées sur l'emballage du produit choisi. Le taux périodique auquel la fécondation est effectuée est égal à des intervalles d'environ 30 jours. Les éléments indispensables à la zamie sont l'azote, le phosphore et le potassium. La présence d'autres substances mineures telles que le fer, le cuivre et le zinc est également très importante. Ce n'est qu'avec une fertilisation équilibrée qu'une croissance correcte et un bon développement de la zamie peuvent être garantis.

Zamia: exposition à Zamia et maladies



Zamia peut vivre et prospérer en plein soleil et à l'ombre. Cet aspect dépend essentiellement du type de zamia choisi. Il est bon de demander conseil à votre pépiniériste de confiance. L'exposition de la plante doit se faire de préférence dans des endroits bien éclairés mais pas directement exposés aux rayons du soleil.La résistance de la zamia est l'une de ses forces. Pour cette raison, il est rarement victime de maladies ou de parasites, surtout si les soins prodigués (et très peu sont vraiment vrais) sont adaptés aux besoins de la plante. Les variations climatiques sont tolérées afin de ne pas créer trop de problèmes. Il est très important d'éviter la stagnation de l'eau qui peut compromettre irrémédiablement la zamie, la faisant pourrir.

Vidéo: ZAMIA SIDE Basta LaRose 2booya Aigrima ft Edson X (Octobre 2020).