Jardin

Luzerne


Irrigation


La luzerne, ou Medicago sativa, est une plante herbacée appartenant à la famille des Fabacées, c'est-à-dire toutes les plantes légumineuses. C'est une plante qui nécessite beaucoup d'eau, en fait elle peut consommer de 700 à 800 litres pour former 1 kilo de substance sèche, mais grâce aux racines qui s'enfoncent très profondément elle n'a pas de problèmes de sécheresse. Il pousse bien sur les sols frais, profonds et calcaires, mais pendant la saison de croissance, il ne tolère pas l'excès d'humidité en raison de son origine. Il est conseillé d'irriguer la luzerne à l'aide de systèmes goutte à goutte: cela est dû au fait que les pertes d'eau sont réduites, il y a moins de stress sur le sol sec / humide, la croissance des mauvaises herbes est réduite, le traitement mécanique n'est pas entravé et oui réduit la consommation de carburant. Cependant, il est conseillé de toujours vérifier l'état du système et d'effectuer la maintenance si nécessaire. Pour vérifier les volumes d'eau fournis au sol, des compteurs peuvent être utilisés.

Comment le cultiver



Les graines du médicament sont très petites, 1000 graines pèsent environ 2 grammes. Si vous décidez de le semer en association avec une herbe, il n'est pas nécessaire de faire un travail de préparation du sol, alors que si vous voulez faire une culture spécialisée, vous devez faire un travail de renouvellement profond pour faciliter le développement des racines. En conséquence, un labour profond est effectué pour briser le sol, puis il est broyé pour hacher des mottes trop grosses. Ce travail doit être fait en été. Si les mottes sont laissées trop grosses, il y a un risque que les graines soient perdues ou qu'elles pénètrent trop profondément dans le sol et qu'elles ne puissent pas pousser. La période de semis idéale pour la luzerne est après l'hiver, à environ 5-6 ° C, ou après l'été, de sorte que les semis sont déjà bien développés pour résister au froid et peuvent être fabriqués en diffuseur. Généralement, la quantité par hectare de graines utilisée est de 15 à 20 kilos.

La fertilisation



En ce qui concerne la fertilisation, il n'est pas nécessaire de fournir de l'azote, étant une culture fixatrice d'azote, et du potassium, qui est présent dans les zones où il est répandu. Pendant le labour, le fumier peut être distribué pour enrichir le sol en nutriments. En pré-semis, il est conseillé de faire une fertilisation phosphorique, afin que les couches profondes du sol s'en enrichissent et que le système racinaire soit bien alimenté. La fertilisation phosphorique utilisée par hectare est d'environ 80 à 100 kilos. Si la microflore de la plante n'est pas en mesure de produire suffisamment d'azote, une petite quantité peut être constituée d'environ 40 à 60 kg par hectare. En outre, il est utile de reconstituer une petite quantité d'azote, environ 20-30 kg par hectare, après chaque tonte une fois que la reprise végétative a lieu.

Luzerne: maladies et remèdes



La luzerne est affectée par diverses maladies fongiques et bactériennes. L'un d'eux est le flétrissement bactérien, causé par la bactérie Corynebacterium insidiosum: cela provoque une déformation des feuilles avec des taches, un jaunissement de la plante, bloque la croissance et affaiblit beaucoup la plante pendant la récolte. L'anthracnose est une maladie fongique causée par des champignons du genre Collicotrico: ces champignons frappent la plante par les blessures et se propagent avec des spores, attaquant les pousses, les plus jeunes feuilles et les petites feuilles au printemps. Un autre champignon qui affecte la luzerne est Colletotrichum trifolii, un champignon qui se nourrit des cellules végétales avant de former des spores. Pour lutter contre ces agents pathogènes, des fongicides à base de cuivre sont utilisés, consistant principalement en sulfate de cuivre neutralisé.