Jardinage

Entretien de la pelouse en mai


Coupe


Tout d'abord, assurons-nous que le véhicule est pleinement efficace: en particulier, nous vérifions la netteté des lames. Seuls ceux en parfait état assureront une tonte propre. L'herbe "déchirée" est en effet facilement attaquée par les agents pathogènes, notamment les champignons.
Au début de la saison, il est bon de faire des coupes de hauteur moyenne pour stimuler la propagation et l'épaississement à travers la propagation des rhizomes. À mesure que les températures augmentent (environ 26 ° C pendant la journée), il est conseillé d'élever un peu le niveau de notre tondeuse à gazon. On évitera ainsi un stress inutile aux plantes: elles continueront à étirer leurs racines tandis qu'à la base une légère humidité restera plus longtemps.
Nous répétons au moins une fois par semaine, mais la fréquence peut être influencée par l'abondance des pluies et des températures. Rappelons que cette intervention n'est pas purement esthétique, mais stimule la régénération et décourage la greffe de mauvaises herbes à grandes feuilles.

Éliminer les résidus ou le paillage?



Nous savons que le paillage est très pratique: il nous permet d'éviter l'élimination de la tonte ainsi que d'apporter de la nourriture naturelle au sol. Il est également utile pour maintenir le sol au frais en réduisant considérablement l'apport d'eau. Cependant, il faut noter que ce traitement ne peut être effectué qu'avec la pelouse complètement restaurée et avec une bonne vigueur de croissance. Il est important de ne pas créer de feutre trop compact avec les résidus: cela pourrait provoquer des cryptogames ou au moins étouffer la base des semis.
Il est recommandé d'attendre au moins fin mai pour effectuer ce type de coupe uniquement avec des appareils spécialement conçus et pour fonctionner fréquemment. Pour obtenir un résultat idéal, nous éliminons au maximum 1/3 de la hauteur totale atteinte.

Compostage



Une pelouse épaisse et saine nécessite un approvisionnement constant en macro et micronutriments. Celles-ci stimulent la croissance végétative, mais sont également importantes pour poursuivre l'expansion des racines et garantir une coloration intense.
Habituellement dans la première partie de l'année, des produits riches en azote sont recommandés, en partie avec un effet rapide et en partie avec une libération lente. Un produit plus équilibré est recommandé dès la mi-printemps: il doit également y avoir un bon apport de phosphore et de potassium et peut-être même du fer chélaté (si notre sol est argileux ou avec une bonne quantité de calcium).
Sur de petites surfaces, il peut être distribué au sparglio, mais l'utilisation d'un chariot spécial garantit un traitement plus facile et des résultats plus homogènes (évitant également d'éventuelles brûlures).

Entretien des pelouses en mai: Irrigation et interventions phytosanitaires



Il n'est pas toujours nécessaire de se consacrer à l'irrigation: nous gardons à l'esprit nos conditions climatiques et le type de pelouse dont nous nous occupons. Nous surveillons le complot et n'intervenons qu'aux premiers signes d'inondation. N'oubliez pas que le moment idéal est le matin car un séchage rapide empêche l'apparition de cryptogames. De plus, la basse température permet la pénétration de l'eau dans les couches profondes du sol. Nous évitons plutôt l'après-midi et le soir.
En irriguant en profondeur, mais peu fréquemment, nous obtiendrons des racines solides et une pelouse plus résistante à l'adversité.
Les maladies fongiques dépendent en grande partie du type de sol et du climat défavorable (humidité alternée chaude). La rouille, fréquente, se présente avec des taches jaunes et une "poussière" rouge à la surface ... Habituellement, le problème se résout par lui-même avec l'amélioration des conditions météorologiques et en évitant les coupures trop faibles.