Bonsai

Bonsaï poivron


Question: Bonsaï poivre malade


Salut, j'ai un poivron bonsaï depuis environ un mois ... pendant environ 15 jours, mon bonsaï a une partie de l'arbre qui perd des feuilles et beaucoup sont sombres et sèches ... Je l'arrose une fois par jour et je le garde à l'intérieur avec une fenêtre à proximité. ne bat pas le soleil, qu'est-ce que je fais?

Réponse: poivron malade de bonsaï


Cher Dario,
avec le nom de poivron bonsaï j'ai vu dans la pépinière plusieurs plants de bonsaï, certains étaient des spécimens de faux poivre, schinus molle, un arbre originaire d'Amérique du Sud, avec de minuscules et folioles lancéolées, persistantes, très agréables à l'oeil, avec de petites fleurs jaunes en printemps, suivi de fruits rouges; les feuilles et l'écorce de schinus sont très aromatiques, et il est donc très facile de comprendre si nous avons un jeune arbre de cette espèce, il suffit de frotter une feuille. D'autres poivriers que j'ai vus appartenaient à une autre espèce: sophora prostrata; arbuste originaire de Nouvelle-Zélande, à minuscules feuilles rondes persistantes, brillantes. Ces deux jeunes arbres peuvent vivre dans le jardin en Italie, même en bonsaï, bien qu'il soit préférable de les réparer à la maison si nous vivons dans une zone avec des hivers très froids, et en tout cas s'ils vivent à l'extérieur en hiver, ils ont besoin d'au moins la protection des tissus, surtout sur le vase, mais aussi sur le feuillage. Ils sont cultivés dans des zones très lumineuses, éventuellement avec au moins quelques heures de soleil direct, surtout de septembre à mars; si vous gardez votre petit arbre dans un endroit mal éclairé pendant un certain temps, essayez de le mettre en lumière progressivement, petit à petit; Cependant, dans les mois très chauds, il n'est pas conseillé de placer un bonsaï en plein soleil, car il pourrait souffrir de brûlures ou de sécheresse, donc il trouve désormais une position semi-ombragée, mais avec au moins une lumière directe le matin. Les deux espèces peuvent tolérer même de longues périodes de sécheresse sans problème, et considèrent qu'en général il n'est pas conseillé d'arroser les plantes tous les jours, gardant ainsi le sol toujours imbibé d'eau; un sol toujours humide favorise le développement de moisissures, de champignons et de pourriture, et ne permet pas non plus aux racines de devenir gazeuses avec l'extérieur. Il me semble donc le cas de suspendre les arrosages jusqu'à ce que le sol ne soit pas très sec. Puisque votre bonsaï présente clairement des symptômes dus à la pourriture des racines, vous pourriez penser à le rempoter, à l'extraire du pot et à bien le nettoyer de tout le sol; les racines sombres ou molles seront enlevées, en utilisant un cisaillement très bien aiguisé et propre; puis saupoudrer un peu de fongicide sur toutes les racines et bien nettoyer le pot, puis saupoudrer de fongicide. Puis repositionnez les gaules, avec un sol neuf et propre, composé d'une partie d'akadama et d'une partie de sol universel. Placez ensuite le vase dans un endroit lumineux et arrosez uniquement lorsque le sol a une surface sèche.